★ PROGRAMME DETAILLÉ dates par dates A BAILAR TANGO 2017/2018 et quelques yalouzeries.. ★

SAISON 2017/2018 • 7ème année

http://gazzetta-tango.com/portfolio/one-shot-abt-9-17/

 http://www.toutango.com/★-Programme-A-BAILAR-TANGO-Montpellier-saison-2017-2018-★_a3190.html

★ Programme A BAILAR TANGO / Montpellier saison 2017-2018 ★

A BAILAR TANGO MONTPELLIER - Accueil ∫ Home -

RENTRÉE 2017/2018 LA PITUCA VENDREDI 22 SEPTEMBRE DJ Jean-Luc COLAS (Clérmont-Ferrand)

★ PROGRAMME DETAILLÉ dates par dates A BAILAR TANGO 2017/2018 et quelques yalouzeries.. ★

Bailarinas, bailarines, 

Pour A Bailar Tango la saison 20016-2017, s’est achevée avec la dernière MILONGA DU MUSEE, mercredi dernier. Cette nouvelle édition a connu de nouveaux records de fréquentation. Nous remercions une dernière fois tous les partenaires de l’évènement, la Mairie de Montpellier, la Métropole de Montpellier, les services du Musée Fabre, Le Restaurant-bar L’InSEnSé, Leroy Merlin pour les linoléums. Nous exprimons notre reconnaissance à tous les danseurs, les DJs invités, FRED.A, ROMAIN.N, SYLVAIN.D, DJ.PAUL, DJettes SABINA & CHLOE, DJ ROSITA, DJ ED LOUIS, DJ ERNA, on ne félicite pas la météo qui nous a privé de DJ CAROLE. Notre reconnaissance s’adresse également aux bénévoles qui ont aidé au rangement notamment PRINTEMPS, CAROLE, MARGOT, NICO, SYLVAIN, JEAN BAPTISTE, des gens de passage, … et une mention particulière à HENRI BLEY qui, depuis des années, se joint spontanément à THEVANNA & PAUL : rendez vous à 19h au Musée pour 2 heures de manutention / installation. Nous remercions également l’association Tango Alegre pour le prêt au Salon de Tango de chaises pliantes pour compenser celles appartenant à STEP TANGO immobilisées tout l’été au Musée. 

http://gazzetta-tango.com/portfolio/one-shot-abt-9-17/

 

PROGRAMME A BAILAR TANGO SAISON 2017/2018 – 7ème année

Ouverture de la saison 2017 2018 vendredi 22 SEPTEMBRE avec La PITUCA, DJ. Jean-Luc COLAS (Clermont Ferrand). 

 
OCTOBRE : 20 OCTOBRE ANNIVERSAIRE 4 ANS El Salon de Tango avec démonstration d’Octavio FERNANDEZ & Malika PITOU-NICOLIER*
NOVEMBRE : 10-11-12 NOVEMBRE LES INTANGUPTIBLES #3 Fausto CARPINO & Stéphanie FESNEAU** 6 stages, démo + 3 milongas: vendredi soir, samedi soir & dimanche soir
DECEMBRE : La PITUCA 1er DÉCEMBRE avec le trio « LOS MILONGUITAS »***  / 15 DÉCEMBRE 
JANVIER : La PITUCA 5 JANVIER / 19 JANVIER
FEVRIER : 
La PITUCA 2 FÉVRIER / 16-17-18 FÉVRIER GRISETA #6 (5 milongas, 5 djs internationaux)
MARS : La PITUCA 2 MARS / 16 MARS / 30 MARS  MARS ANNIVERSAIRE 7 ANS LA PITUCA
AVRIL : La PITUCA 6 AVRIL / 27-28-29 AVRIL LES INTANGUPTIBLES #4 Clarisa ARAGON & Jonathan SAAVEDRA**** 6 stages, démo + 3 milongas: vendredi soir, samedi soir & dimanche soir
MAI : La PITUCA 18 MAI
JUIN / JUILLET / AOÛT : 27 juin au 29 août 11 édition de La MILONGA DU MUSEE + milongas au SALON DE TANGO certains vendredis et/ou samedis
 
Dates de La MILONGA du GAZETTE CAFE prochainement.


Vidéos
 

*Octavio FERNANDEZ est un très grand danseur argentin qui s’installe à Lyon où il entame une collaboration avec Malika PITOU-NICOLIER. Il n’y a pas encore de captation vidéo de cette collaboration. Si dans le Sud de la France on connait très bien Malika, on a jamais vu Octavio. Alors on pourra admirer de nombreuses vidéos sur youtube de certaines de ses prestations avec la divine Corina Herrera notamment, ... mais finalement je choisis une démonstration avec Soledad Larretapia parce que le morceau sur lequel ils dansent est un tango rare et magnifique : « Anibal Troilo » de DE CARO  https://www.youtube.com/watch?v=D-Hc72P95ZU Et pour rappeler que Soledad s’était produite en démonstration à La PITUCA en 2012. 


**Fausto CARPINO & Stéphanie FESNEAU, D’ARIENZO/MAURE « Adios querida » (vals)

***Le trio argentin « LOS MILONGUITAS » emménage à Paris pour cette rentrée 2017,  « Mariposita »

****Dernière vidéo mise en ligne des jeunes phénomènes Clarisa ARAGON & Jonathan SAAVEDRA « Amarroto » D’ARIENZO/ECHAGUE 
https://www.youtube.com/watch?v=dTTDHdPiVG0

Pour la rentrée saison 2017-2018, nous espérons que les changements indispensables adviendront dans la manière dont s’organise le tango à Montpellier. Nous voulons croire que la victoire d’un mouvement citoyen aux dernières élections présidentielles, portée par un rejet du cynisme, renforcera la détermination de l’actuelle majorité municipale à moraliser la vie publique, à mettre fin aux incohérences et aux abus du passé dans notre ville. Puisque dans notre microcosme, des comportements répréhensibles s’appliquent à perpétuer des privilèges d’ancien régime en sapant nos intérêts particuliers et l’intérêt général, nous ne nous contenterons pas d’espérer.En ce qui concerne AB Tango, ses dirigeants, tous montpelliérains, d’authentiques militants associatifs, des personnes engagées professionnellement dans la vie culturelle, oeuvrent depuis longtemps pour le tango argentin à Montpellier, au sein notamment du pôle associatif indépendant Step Tango. Sur le modèle du partage d’un espace dédié s’organisent déjà des milongas à Buenos Aires, et en France, à Paris La Tanguedia https://www.tanguediaparis.com/), Toulouse La Maquina tanguera https://sites.google.com/site/maquinatangueratoulouse/ …  et « EL SALON DE TANGO » a été conçu dans le but de permettre à des associations locales émergentes de prendre leur part, à faire vivre le tango social, les milongas, dans un confort et une sécurité optimales et à l’abri des vicissitudes du commerce et des aléas de la politique.Porté par cet objectif d’autonomie et de coopération, en plus de AB Tango et de Desde El Alma, diverses associations comme Tango Alegre ont déjà été sollicitées pour y organiser des milongas. Nous avons proposé la même chose aux nouveaux enseignants installés à Montpellier Marina Marques, ainsi que Cyndie Martinez & Edgardo Navarro qui vont intégrer le GAM (structure géographiquement proche du Salon de Tango). Mais, ce ne sont que des propositions amicales, on peut tout à fait comprendre que d’autres critères puissent prévaloir dans le choix d’une salle. Nous espérons que l’association « Lesdeuxpieds D’dans » qui y a déjà organisé deux beaux moments s’y investisse d’avantage. Nous nous réjouissons aussi qu’au contact des manifestations de l’association AB Tango, de jeunes pousses développent leur goût, leurs connaissances, leurs compétences et se déploient activement dans le réseau de l’association : au très monarchique évènement « Rey del Compas » organisé par nos collègues et amis du 13-Tango Club, et dans les évènements organisés en Belgique par les indispensables Jens-Ingo Brodesser et Benedicte Beauloye http://jens-ingo.all2all.org/
Pour l’avenir, on pourra légitimement escompter des apports bénéfiques de la part d’enseignants ayant vécus longtemps à Buenos Aires pour former de nouveaux danseurs et fluidifier l’intégration dans les milongas. Instruits de l’histoire du tango, de son éco-système, conscients de son unicité, de sa force et de sa fragilité, ces nouveaux venus à Montpellier, Marina Marques, ainsi que Cyndie Martinez & Edgardo Navarro n’ont aucune raison de participer au morcellement fonctionnel du tango et à sa dissolution spirituelle dans l’industrie consuméro-récréative. Cette tendance rétro-pédalistiqueencouragée par des entreprises commerciales friandes de diversifications et de produits dérivés, s’est particulièrement affirmée cette dernière année à Montpellier. Si elle n’existe quasiment pas dans les grandes villes, alors c’est certainement qu’à Montpellier, on s’y connait nettement mieux qu’à Paris, Lyon, ou Marseille.. Du fait de cette attitude suffisante, je rappelle que durant dix ans, Nîmes (151000h) a dominé le tango de la tête et des épaules, pendant que Montpellier (280000 h) jouait en 3ème division. En élargissant la focale, on constate que le plus important festival de tango dans la région Occitanie est organisé dans une ville de 41000 habitants, Tarbes, ce qui devrait amener les responsables des grandes villes et les associations de tango de la grande région à se poser quelques questions. Mais dans le Sud on aime pas se poser de questions, ça fait pas viril. 
Bon, en tout cas à Toulououse, où « même les mémés aiment la castagne », ils ont Airbus, mais nous, on a la mer et ils sont bien contents de la trouver quand le train d’atterrissage s’ouvre pas. Par ailleurs, il n’est pas absolument certain que Carlos Gardel est né à Toulouse mais il est fort probable qu’Atahualpa Yupanqui soit mort à Nîmes. Tout ça ne nous dit pas pourquoi l’évènement international « El Rey del Compas #5 » est organisé à Arles et pas au au Grau du Roi (Fat of the King) : http://www.el13tangoclub.com/fr/nos-evenements/el-rey-del-compas/edition-2017   par des types un peu punk sur les bords (God save the queen https://www.youtube.com/watch?v=dtUH2YSFlVU) 


 

A Bailar,
Amed Yalouz, votre fournisseur en demi lumières
 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

★ Attention, demain La PITUCA débute à 22h après le stage d'AURORE & ENZO ★ exposants : No Me Pises (Barcelone) / TangoEtMoi (Aix)

CHAîNE YOUTUBE A BAILAR TANGO Montpellier
 
A Bailar Tango  Association déclarée n°W343013351
SIRET 537 835 985 00038 – APE 9001 Z
Contacts abailartango34@gmail.com
Paul : 06.28.33.69.73   Thévanna : 06.77.39.72.29
https://elsalondetango.com/

 
Adresse de La PITUCA : »El Salón de Tango », 66 rue Léon MORANE FREJORGUES-OUEST / AEROPORT, 34130 MAUGUIO. Salle climatisée de près de 300 m2, un bar, un vestiaire, sono / lumière pro. Stationnement facile.

ITINERAIRE 

depuis Montpellier : Prendre la D66 en direction des plages et de l’aéroport de Montpellier – Méditerranée . Sortie aéroport de Montpellier. Au rond point prendre la première rue tout de suite à droite, rue Hélène Boucher (on passe devant l’entrée du grand magasin de jardinerie TRUFFAUT). Puis prendre la première rue à gauche, rue G. Guynemer (à l’angle se situe le magasin RETIF). Puis de nouveau prendre la 1ère rue à gauche, c’est la rue Léon MORANE, le 66 est au bout de la rue.

depuis la A9/A709 Nîmes / Béziers… sortie 29 Montpellier Est, au rond point prendre la 4ème sortie D66 en direction de l’Aéroport, CARNON, …au bout de 2km prendre la sortie Aéroport. Au rond point prendre la première rue tout de suite  à droite, c’est la rue Hélène Boucher (on passe devant l’entrée du grand magasin de jardinerie TRUFFAUT).  Puis prendre la première rue à gauche, rue G. Guynemer (à l’angle se situe le magasin RETIF). Puis de nouveau prendre la 1ère rue à gauche, c’est la rue Léon MORANE, le 66 est au bout de la rue.