★ Ce vendr. 2 fév DJ Marc TOMMASI (EL 13) lors d'une PITUCA surpeuplée ★

★ Ce vendr. 2 fév DJ Marc TOMMASI (EL 13) lors d'une PITUCA surpeuplée ★

★ Ce vendr. 2 fév DJ Marc TOMMASI (EL 13) lors d’une PITUCA surpeuplée ★

Bailarinas, bailarines,

 
La prochaine PITUCA se déroulera ce vendredi 2 février avec DJ Marc TOMMASI (EL 13/Marseille/PACA/France/Europe/Monde/Univers). 
Après que l’Insee vient d’attester que Montpellier a ravit à Strasbourg la 7ème place au classement des villes françaises les plus peuplées, la presse et les organes de communication institutionnelle locaux ont salué de concert l’attractivité de notre cité. 
Les commentateurs mettent en avant toutes sortes de paramètres susceptibles d’expliquer cette performance, en oubliant souvent de citer les facteurs principaux : le soleil, la mer et un arrière pays magnifique qui inspire des poèmes élégiaques que je m’abstiendrai de vous déclamer ici pour protester contre la remise du prix Nobel de littérature à Bob Dylan, alors que l’institution suédoise n’a jamais retenue la nécessité de l’attribuer au génial écrivain argentin Jorge Luis Borges. Passons. En réalité, ce type de classement n’est pas des plus pertinents pour juger de la bonne santé d’une ville. Par exemple, si on retient l’aire urbaine comme critère de comparaison à l’ère de la compétition économique entre grandes zones urbaines européennes, on constate que Strasbourg compte 773 447 habitants contre seulement 579 401 pour l’aire montpelliéraine, qui ne se place qu’au 14ème rang national. C’est cette raison qui explique l’opposition très discrète de nos élus locaux à la réforme territoriale qui a couté à Montpellier son statut de capitale régionaleDès lors, le slogan issu de la communication institutionnelle « Montpellier la surdouée », renvoie surtout à un cliché, celui du méridional prompt à se hausser du col en dépit des circonstances défavorables. Alors, il faudrait dorénavant que la communication de la Ville à l’échelle nationale se concentre sur la singularité de Montpellier, une singularité fondée sur des données statistiques humaines et géographiques incontestables. 
L’écrivain de la Belle Epoque, Alphonse Allais, après avoir terminé ses études de pharmacie, se distingua dans la littérature française grâce à un style capable d’ouvrir une perspective et de fermer une parenthèse dans la même phrase. Il fut aussi l’auteur de travaux scientifiques très poussés sur le caoutchouc et l’inventeur du café soluble lyophilisé, dont il déposa le brevet en 1881, bien avant que Nestlé le reprenne en 1935 et lance le Nescafé. 
Bref, à une époque où l’humour et l’hygiène répondaient à la nécessité d’entretenir un esprit sain dans un corps sain pour préparer la jeunesse à la grande plaisanterie de 14-18, Alphonse Allais proposa « qu’on construise les villes à la campagne car l’air y est plus pur ! ». Alors, constatons simplement que Montpellier a pris au mot cet aphorisme visionnaire et a concrétisé ce projet d’utopie urbaine à dimension sanitaire. Cette dimension sanitaire est un trait distinctif de la Ville qui au moyen âge déjà était réputée pour le teint de ses lépreux et sa faculté de médecine.

Par ailleurs, depuis des siècles, on fabrique et commercialise ici, les fameuses « Grisettes de Montpellier » https://www.youtube.com/watch?v=VbhST8Kg2Xg 
des bonbons à la réglisse et au miel aux vertus médicinales (excellentes associées à un bon Nescafé) dont l’évocation offre une liaison des plus fluides vers l’actualité de l’association :


Les inscriptions pour GRISETA #6 du 16 au 18 février 2018 … le site est en ligne ici 

https://grisetademontpellier.wordpress.com/

Le formulaire d’inscriptions est là : 
►Les DJS 
Pilar Martinez (PARIS-Argentine)
Nicolas Wan Park (GENÈVE-Suisse)
Bénédicte Beauloye (BRUXELLES-Belgique)
Jens-Ingo Brodesser solo vinilos! (BRUXELLES-Belgique)
Céline Devèze (NICE-France)
A BAILAR TANGO – Prochains événements 2018…
 

★GRISETA #6 16-18 FÉVRIER 5 djs internationaux★
 
★INTANGUPTIBLES #4 Clarisa Aragon & Jonathan Saavedra 27-29 AVRIL★

 

  

A Bailar,
Amed Yalouz, votre fournisseur en demi lumières
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
Images intégrées 1
CHAîNE YOUTUBE A BAILAR TANGO Montpellier
 
A Bailar Tango  Association déclarée n°W343013351
SIRET 537 835 985 00038 – APE 9001 Z
Contacts abailartango34@gmail.com
Paul : 06.28.33.69.73   Thévanna : 06.77.39.72.29
 
La PITUCA : Horaires : 21h30 > 2h
PAF : 10€ (8€ avant 22h) / réduit 8€ (6€ avant 22h) grignotage inclus. Adhésion 2017/2018 10€ (réduit 5€).


El Salón de Tango « Rufino Luro Cambaceres »66 rue Léon MORANE ZA FREJORGUES-OUEST / AEROPORT MONTPELLIER MEDITERRANEE, 34130 MAUGUIO. Salle climatisée de près de 300 m2, un bar, un vestiaire, sono / lumière pro. Stationnement facile.

ITINERAIRE 

depuis Montpellier : Prendre la D66 en direction des plages et de l’aéroport de Montpellier – Méditerranée . Sortie aéroport de Montpellier. Au rond point prendre la première rue tout de suite à droite, rue Hélène Boucher (on passe devant l’entrée du grand magasin de jardinerie TRUFFAUT). Puis prendre la première rue à gauche, rue G. Guynemer (à l’angle se situe le magasin RETIF). Puis de nouveau prendre la 1ère rue à gauche, c’est la rue Léon MORANE, le 66 est au bout de la rue.

depuis la A9/A709 Nîmes / Béziers... sortie 29 Montpellier Est, au rond point prendre la 4ème sortie D66 en direction de l’Aéroport, CARNON, … au bout de 2km prendre la sortie Aéroport. Au rond point prendre la première rue, tout de suite à droite, c’est la rue Hélène Boucher (on passe devant l’entrée du grand magasin de jardinerie TRUFFAUT).  Puis prendre la première rue à gauche, rue G. Guynemer (à l’angle se situe le magasin RETIF). Puis de nouveau prendre la 1ère rue à gauche, c’est la rue Léon MORANE, le 66 est au bout de la rue.