★V.30 SEPT Le Bal des Aviateurs DJ David ALVAREZ 21h30-2h★ El Salón de Tango – A Bailar Tango MONTPELLIER

 

★V.30 SEPT Le Bal des Aviateurs DJ David ALVAREZ 21h30-2h★ El Salón de Tango – A Bailar Tango MONTPELLIER

 

Bailarinas, bailarines,

Excellente nouvelle, le Mundial de Tango BA vient de sacrer du titre de « champions du monde de tango 2022 » les maestros Sebastian Bolivar et Cynthia Palacios dans la catégorie reine, tango de pista (qu’on peut traduire par tango salon ou tango de bal). C’est une grande joie pour l’association A Bailar Tango qui avait fait son possible pour présenter, à l’occasion des 6 ans du Salon de tango (en octobre 2019) et pour la première fois en France, ce jeune couple prometteur.
En cliquant sur ce lien , la vidéo de l’annonce des vainqueurs et dans la foulée une improvisation sur Osvaldo Pugliese « raza criolla » https://www.youtube.com/watch?v=oadJ1Snj3p8)

Interview CLARIN

 

Signalons également que les jeunes maestros colombiens, Juan David Vargas & Paulina Mejia, furent reconnus à leur juste valeur par leur pairs peu après leur passage au Salon de tango : Juan David s’est produit avec Noelia Hurtado, Paulina avec Sebastian Arce.
C’est la seconde fois qu’un jeune couple de maestros passe au Salon de tango avant d’être sacré champion du monde de tango salon, (German Ballejo & Magdalena Gutierrez, à l’initiative de l’association El Jaguar). Alors, pour vérifier qu’une bonne étoile est plantée au-dessus du Salon de Tango, les passagers pourront embarquer pour le « Bal des Aviateurs.2″, le vendredi 30 septembre.

Cette bonne étoile porte le nom de la figure tutélaire de l’établissement, Rufino Luro Cambaceres, surnommé « el baqueano de los cielos patagones » (guide des cieux patagons). Il y a un an, le premier « bal des aviateurs » empruntait son titre au « Baile de los Aviadores » de Buenos Aires https://www.todotango.com/historias/cronica/421/El-Baile-de-los-Aviadores/ qui célébrait il y a un siècle les exploits des pionniers de l’aéropostale en Argentine, souvent des écrivains aviateurs.

Mais quand on a un physique à faire du cinéma, on ne fait pas de littérature. Sur grand écran, on aime voir des atterrissages en catastrophe et des histoires de survivants de crash échoués sur des îles inhospitalières, alors pour cette seconde édition du « bal des aviateurs », nous confierons les commandes de l’aéronef à l’intrépide DJ DAVID ALVAREZ, habitué à slalomer entre les dépressions pour s’engouffrer dans de profonds couloirs guidant les flux d’air les plus porteurs… Un pilote qui ne rechignant pas, si la situation désespérée l’exige, à amorcer -après une longue accélération verticale visant à atteindre la haute altitude (manœuvre périlleuse permettant d’éteindre l’incendie du réacteur gauche)- un piqué vertigineux en direction du bar du Salon de Tango tout en scrutant sa montre non qu’on s’ennuie dans ce genre de milongas mais parce que l’altimètre est hors d’état de fonctionnement du fait qu’un terroriste vert hostile aux déplacements en jets privés a vidé le chargeur de sa kalachnikov dans le cockpit occasionnant une dépressurisation qui provoque la mort de quelques personnages secondaires et la destruction du pare-brise latéral sans lequel une coupe de cheveux impeccable se trouve en plus mauvaise posture que celle de Tom Cruise dans « Rain Man » sauf si on est chauve mais là on commence vraiment à s’éloigner du sujet.

Bref, à la faveur d’une manœuvre désespérée notre pilote procédera un atterrissage audacieux sur le site de Lattara (occasionnant quelques pertes irrémédiables pour la connaissance de la présence des étrusques autour des zones d’activités) ne dérogeant pas à la loi du genre (l’étymologie de cette assertion est en cours de révision), tous les passagers sortiront indemnes de l’appareil mais la plupart disparaîtront au montage sous la pression du producteur ruiné par Jean Luc Godard.

Très mauvaise nouvelle : comme beaucoup de danseurs nous sommes attristés par la disparition d’une danseuse radieuse, Chantal Lescure, habituée des pistes du sud de la France, disparue beaucoup trop tôt.

A Bailar,

Amed Yalouz

VENDREDI 30 SEPT Le Bal des Aviateurs 2. > 21h30-2h

PAF : 8€ avant 22h, 10€ ensuite. 5€ pour les adhérents-élèves de Carlitos et Agustina.
3 choix d’adhésion : adhérence forte (super-glue) 10 €, adhérence moyenne 5€, visiteur 2€.
Réduction pour les demandeurs d’emploi 6€ avant 22h 8€ ensuite, gratuit pour les étudiants et danseurs de moins de 25 ans.

▶MONTPELLIER FRANCE – EL SALÓN DE TANGO

MONTPELLIER AIRPORT- El Salon de Tango « Rufino Luro CAMBACERES » – 66, rue Léon Morane, 34130 MAUGUIO (FRÉJORGUES-OUEST)

https://www.facebook.com/elsalondetango/

▶CONTACTS◀ A Bailar Tango

Paul Vercaemst : +33 (0)6 28 33 69 73

Thévanna Pichon Arathoon +33 (0)6 77 39 72 29

infos@abailartango-montpellier.com // abailartango34@gmail.com

CHAINE YOUTUBE A Bailar Tango – Montpellier

https://abailartango-montpellier.com/

https://elsalondetango.com/

https://www.facebook.com/Griseta.de.Montpellier

https://griseta.abailartango-montpellier.com/

https://www.facebook.com/lesintanguptibles.montpellier/

https://intanguptibles.abailartango-montpellier.com/

Salle climatisée et équipée de près de 300 m2, parquet, une scène, un piano de concert, un bar associatif, un vestiaire, sono / lumière pro. Stationnement facile et gratuit.

 


Les cours avec Agustina & Carlitos sont complets mais une place peut-être disponible lors d’une absence ponctuelle d’un(e) inscrit(e) (26/09 – 17/10 – 14/11 – 05/12). Vous êtes intéressé, manifestez vous auprès de Thévanna 06 77 39 72 29

 

Prochaines dates au Salon de Tango : L.31 Oct M.01 Nov Dos Bailes por un Castigo – Les InTANG’s #8 18|19|20 NOV – V.16 Déc Gran Milonga

 

 

SEPT 2022, une toute nouvelle vidéo : d’ Ariadna & Fernando TANGO « Tierrita » Juan D’Arienzo | Mauré – A Los Amigos Festival (GR)