★ Ce soir 20h, 12.DÉC, Milonga du GAZETTE CAFÉ duo TISSERA – TOLOMEO (DJ Paul) ★

Duo-Tissera-Tolomeo-MGC-12-
Bailarinas, bailarines,
Paris est après Buenos Aires, la ville qui compte le plus de musiciens professionnels de tango argentin (et notamment une vingtaine de bandonéonistes).

L’installation récente dans la capitale de deux excellents musiciens de tango, Pablo Murgier et Simone Tolomeo, en septembre 2017, est aussi un atout supplémentaire pour l’avenir du tango argentin en France puisqu’elle assure la présence d’un trio redoutable, « Los Milonguitas ». Mais, d’un autre côté, ce centralisme artistique accentue la fracture Paris / Province …. … …  alors, pour les sujets tartes à la crème veuillez consulter le bas de page de ce mail sous la rubrique « Aimez vous Balzac ? ».

Néanmoins en France comme ailleurs, l’économie du tango ne propose pas encore de débouchés suffisantes pour les formations musicales organisées en « tipicas ». Quelques formations trustent les programmations des festivals dont certaines d’ailleurs sont nées en Europe. Parmi elles, Hyperion (Italie), Silencio (Suisse), … et à Paname l’excellent « Orquesta Silbando » https://www.silbandotango.com/ crée par Chloé Pfeiffer  https://www.francebleu.fr/emissions/femmes-de-paname/107-1/chloe-piano-tango  dont la qualité n’a pas échappé a un hebdomadaire culturel populaire comme Télérama. Une indication que le répertoire des grands maitres argentins, trop longtemps occulté par l’oeuvre de Piazzolla, fait l’objet d’une certaine curiosité précédant certainement une réhabilitation totale et définitive façon capitaine Dreyfus.
Par ailleurs, c’est la qualité technique atteinte par une nouvelle génération de musiciens -ayant intégré dans sa pratique la contrainte créative de la « dansabilité »- qui permet à des petites formations particulièrement véloces d’apporter la musique live dans de simples milongas.
Enfin, aujourd’hui même, signe que la France du boulevard Barbes a entendu la France de là où le bât blesse, la fracture territoriale se réduit soudainement puisqu’un éminent représentant de la guitare argentine, Lautaro Tissera http://lautarotissera.wixsite.com/lautarofavaloro  s’installe non pas à Paris mais à … Montpellier (pour la fracture France métropolitaine / France péri-urbaine allez défiler ailleurs que sur mes chaussures « Madame Pivot »).
Vous pourrez découvrir un aperçu de son univers, ce soirmercredi 12 Décembre, au Gazette Café où se reforme le duo platense Tissera – Tolomeo (guitare/bandonéon)
Nous lui souhaitons dès à présent la bienvenue en espérant que notre territoire béni par des dieux antiques un peu distraits comblera ses attentes.
Vous reprendrez bien une grisette de Montpellier ?  https://grisetademontpellier.wordpress.com/

Tissera – Tolomeo « Milonga de mis amores » (Pedro Laurenz)   https://www.youtube.com/watch?v=Q3IBq9e720w
Le duo TISSERA – TOLOMEO (guitare et bandonéon) s’est formé à la Plata et s’est produit plusieurs années en Argentine jusqu’en 2015. Depuis, chacun des musiciens suit son chemin. En tant que concertiste Lautaro Tissera se produit dans les festivals internationaux dédiés à la guitare ou au folklore argentin et il a enregistré plusieurs albums. Simone Tolomeo joue au sein du trio « Los Milonguitas », et du Sexteto Murgier dont le premier album a été nommé aux « Premios Gardel », l’équivalent des « Victoires de la Musique » pour l’Argentine. Pour leurs retrouvailles à La Milonga du Gazette Café, les comparses du compas mettront leur talent et leur expérience au service d’un répertoire taillé pour le bal.
 
L’entrée à la milonga live est gratuite et débute dès 20h (concert vers 20h45). DJ Paul
Gazette CAFE, 6 rue Levat Montpellier-centre (gare st Roch) www.gazettecafe.com .
Pour réserver une table : 04 67 59 07 59

Aimez-vous Balzac ?

Bien sûr, le fringuant Emmanuel Macron est la figure qui se rapproche le plus d’un des personnages récurrents de la « Comédie humaine », Rastignac, jeune provincial prêt à tout pour s’élever dans la bonne société. En coulisse, s’agite le vil Benalla inspiré par Vautrin (pour lequel Balzac se serait inspiré de l’ancien forçat devenu policier François Vidocq).
Quant au parcours de Muriel Penicaud, qui se démultiplie pour louer les mesures annoncées avant-hier par le président, il illustre certaines permanences de la société française. Née dans une famille aisée, elle travaille d’abord dans la formation professionnelle après des études sans éclats. Elle rejoint le giron du parti socialiste, l’un des tremplins les plus efficaces dans les années 1990 pour intégrer la grande famille du capitalisme de connivence, à la française, où les uns et les autres se cooptent dans les conseils d’administration des grands groupes et s’y attribuent des émoluments faramineux avant d’aller pantoufler dans la haute fonction publique. Alors, ce qui ne relève pas non plus de l’idéal méritocratique, c’est le fait qu’étant passée de la direction de Dassault à celle de Danone, la future ministre n’a pas envisagé le rapprochement technologique qui aurait pu aboutir à la création du premier canon à chantilly.

En combinant l’excellence française, qui culmine dans l’industrie de l’armement comme dans la gastronomie, cette invention à la fois révolutionnaire et anti-révolutionnaire était de nature à créer un consensus national. Elle aurait avantageusement succédé au canon à eau dans notre arsenal de maintien de l’ordre et des privilèges, et au moyen de quelques adaptations, elle se serait vue dotée d’apports vitaminiques pour palier au manque de mobilité des Restaurants du Coeur.

A Bailar,

Amed Yalouz, votre fournisseur en demi lumières
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
logo ABTANGO ovale.png

 

Laisser un commentaire